Make your own free website on Tripod.com

    [3] Concert de Bruno 2 


- Deux chanteuses -

    En ce qui concerne les deux chanteuses qui ont participé à ces concerts-là.

    La chanteuse qui a interprété à la première partie dans troix spectacles de Bruno de cette fois-ci, c'est Marie-Pier Perreaut qui n'avait que 14 an. Elle avait une voix belle et puissante qui nous a forcé l'admiration ainsi qu'à Bruno, "c'est une fille de 14 ans?!" Au dernier concert (pour moi) à Sept-Iles, elle a eu une ovation debout, elle était tellement excellente.

    L'autre chanteuse qu'on n'oublie pas pour la musique de Bruno, c'est la choriste Kim Richardson. Mais elle avait été absente un bout de temps de la tournée. A Terrebonne, je le savais mais moi je n'avais pas vu qu'elle n'était pas à la tournée, donc j'oubliais ça (pour moi c'est normal que Kim soit là!).
    Quand elle a apparu sur scène en chantant, Bruno a montré un visage très content, et ça m'a rappelé "ah! c'est un show de retour de Kim!" C'était un moment où j'ai agréablement senti leur relation bien serrée.


Le 15 avril, à Montmagny

    Un peu au nord de la ville Québec, à la rive est de fleuve St.Laurent, se situe Montmagny. C'est la ville pour le deuxième spectacle.

    Ce jour-là, ma place était en première rangée mais presque au bout de gauche. Quand j'y suis arrivée j'ai vu un grand haut-parleur juste devant moi et je me rappelais ce que m'avait raconté une amie assise dans un endroit pareil; le son était trop fort et c'était pénible!
    En plus au-delà du haut-parleur c'était le mur, bref, il n'y avait plus de scène. Mais non! Il ne faut pas mettre de siège dans un endroit comme ça!

    Contrairement à ce que j'imaginais, c'était seulement une fois que je n'ai pas pu voir Bruno au moment où il se trouvait extrêmement à gauche de la scène. Disons que j'aime le plus cet angle de Bruno parmi tous les shows que j'ai vus. Un bon endroit pour voir Bruno legèrement cambrer les reins. Cool ce Bruno! Et le son du haut-parleur n'était pas du tout bruyant et ça a confortablement retenti dans mon corps. Un beau travail de l'équipe!

    Entre les spectacles de Terrebonne et de Montmagny, il y avait 5 jours et c'était la deuxième fois pour moi d'assister à cette tournée-là (si on compte les shows de Paris, la quatrième fois). Je m'y suis donc habituée et j'étais bien relaxée. Avant, j'avais été toujours excitée avec tant d'émotion, mais cette soirée-là je suis arrivée à bien "observer" le spectacle, avec calme.

    Normalement quand je vois des pièces de théâtre ou des films, de temps en temps je le regarde au point de vue de créateur: comment amuser le public, comment diriger le cours de spectacle, a quel rythme? Je ne suis pas professionnelle d'ailleurs je ne peux pas capter grand-chose, mais parfois je peux saisir ce qui est different de ce qu'on reçoit simplement comme spectateur.

    A Montmagny, je pouvais enfin reprendre mon petit habitude d'estimer le spectacle. Concernant le travail de l'équipe qui est sur scène ainsi que dans l'ombre, je voyais comment ils respectaient et mettaient en valeur la prestation de Bruno, par exemple dans la disposition des chansons, dans la mise en scène, ou dans l'interprétation des musiciens. Concernant Bruno, j'étais émerveillée par pas seulement comment il chantait, mais plutôt comment il déroulait la scène, comment il maîtrisait des chansons... je ne sais pas distinguer de détail de technique, mais interéssant de trouver cette chose. J'ai admiré plus, au niveau plus haut, le spectacle entier qui était bien fait en bonne collaboration. Toute leur qualité m'a remuée de nouveau.

--- Bruno, tu es chanceux d'être vraiment bien entouré!



- Dansons ensemble! -

    Je gardais mon calme, mais une fois qu'une chanson à tempo rapide a commencé, mon corps se mettait à bouger. A Paris et à Terrebonne tout le monde s'est levé mais à Montmagny (et aux deux concerts suivants) personne ne l'a pas fait! Hé! Pourquoi vous restez assis?! Dansons ensemble...!!!!
    Je n'avais pas pourtant le courage de me lever toute seule, et j'étais impatiente de danser debout.

    Moi je n'aime pas spécialement danser. En écoutant Bruno je ne danse pas à la maison mais oui, dans la salle de concert. Regardez, Bruno remue son corps au rythme! Il saute, il danse, il frappe en cadence le plancher avec la main...!!!
    Mais en voyant les autres spectateurs rester modestes, je me suis inquiétée: comment Bruno trouve-t-il ça, pense-t-il que le concert n'est pas pour danser?

    --- Bruno ne sait pas que je brûle de danser maintenant, ni même que je danse d'habitude lors du concert....
    Lorsque j'ai supposé comme ça, tout à coup je me suis clairement rappelée le moment où Bruno m'a souri de la scène, à Paris.
    --- Ah oui! A ce moment-là je dansais debout...!!!... C'est ça, je vois, il ne m'a pas simplement souri, il a été un peu surpris et puis dégagé ses sentiments de joie, et c'était parce qu'il m'a vue danser et cela l'a surpris...! Il m'avait prise, peut-être, pour une Japonaise tranquille qui ne danse pas.
    A Paris, cette "réaction" de Bruno m'a beaucoup touchée et également à la fille d'à côté. Juste après, elle m'a bien regardée avec étonnement. Tellement c'était un événement spécial mais en même temps je ne savais pas pourquoi il a agit comme ça.

    --- Ahhhh, c'est un an après que j'ai compris.. à la fin! ... très tard.... Mais s'il est content de voir une fan danser, ça veut dire que cela lui plaît... OK! ça me rassure, je vais danser, allons-y!!

    Mais pas debout, rester assise sur la chaise qui penchait legèrement en arriere. c'était dur... (j'ai continué à danser quand même!).

  La page précédente La page suivante "Concert de Bruno 3"  




Au lointain 3

Bruno Pelletier Japon