Make your own free website on Tripod.com

    [2] Concert de Bruno 1 

le 10 avril, à Terrebonne

    Terrebonne se trouve en banlieu de Montréal. La salle était près d'une rivière, un lieu agréable.

    Ce jour-là, un mois après le dernier concert de Bruno et ce n'est pas très loin de Montréal donc plusieurs fans que je connaissais s'y sont réunies.
    J'ai été un peu occupée à les saluer et le temps d'ouverture s'est vite approché. Je me suis assise dans ma place et j'ai enfin bien respiré. ... A la fin, je me suis "apercue" que sur scene devant moi Bruno allait bientôt venir.

    --- Ah? Moi, je suis là c'est pour voir Bruno...? Bruno va réellement chanter ici...?
    Incroyable même pour moi, j'étais prête à voir mes amies mais pas Bruno! Je perdais la sensation des réalités, seulement pour lui.

    Au concert québecois de Bruno, il y avait la premiére partie où un autre chanteur interprète avant Bruno. Pour le présenter au public, Bruno a apparu sur scène d'une manière très simple, éclairé par le spot sur les planches encore sombres.
    Lorsque je l'ai vu entrer, j'ai été excitée comme si je l'avais vu pour la première fois, "ah, Bruno marche!", "il parle!". C'est un homme qui m'apporte toujours de l'air frais...
    "C'est difficile de chanter à la première partie parce que le public vient pour le chanteur après," a dit Bruno en faisant rire legèrement des spectateurs, et il a disparu.

    Avec la chanson "Loin de chez moi", le show de Bruno a commencé. Loin de chez moi, oui, moi aussi... j'étais remplie de beaucoup de sentiments, comme l'année dernière.
    Principalement le concert était la même chose que ce que j'ai vu à Paris en 2003. Mais sans doute parce que ça faisait un an que je ne l'avais pas vu, mon coeur battait fort. Ma place était à la troisieme rangée, au centre. Quand Bruno a jeté un regard vers moi, parfois j'ai attendu son sourire pour moi mais non, pas possible au troisieme rang!
    Lors de la séquence de "crooner", avec la veste à paillettes, en parlant anglais, Bruno se mettait dans la peau de Tom Jones. , un roi des rigolos,

    Avant d'avoir "changé" en Tom Jones, il a demandé au public combien ça coutait le billet de ce concert, et dit "35$? 32$? ah bon..." et puis, "alors, je vais vous amener à Las Vegas avec 32$! ... après le spectacle, vous allez chercher des machines à sous..."

    Chaque fois qu'il a dit "machines à sous", je me suis rappelée qu'à Las Vegas il y avait des salles énormes de machines à sous et je pensais "c'est contraire pour moi, tu m'as amenée depuis Las Vegas jusqu'ici." Pour moi qui a vu Notre-Dame de Paris à Las Vegas et qui y ai découvert Bruno, cette ville de casino est le départ de mon chemin de Bruno.


    Dans les quatre concerts auxquels j'ai assisté cette fois-là, Bruno me semblait s'amuser bien à la "conversation" avec le public. Chaque salle n'était pas très grande et Bruno préfère ça parce que le public n'est pas loin, c'est intime pour lui.
    Par contre, il y avait des cas où des spectateurs se sont un peu trop introduits, c'est une difficulté de show live... mais Bruno l'a bien reglé, un beau travail comme artiste qui domine le spectacle!

    Presque à la fin du spectacle de Terrebonne, Bruno a présenté au public ses musiciens. Mais il a complètement oublié de présenter Louis, le trompette, avant d'être indiqué par fans. Les réactions de Louis, et puis de Bruno, c'était tres drôle ça.
    Depuis le Bataclan j'aime bien ce Louis qui fait de petites rigolades çà et là sur scène, bien sûr son interprétation est magnifique, mais dès le moment où il a été oublié par Bruno, Louis, je suis aussi fan de toi.

    Le concert est fini. C'etait la tournée "Un monde à l'envers" mais il n'y avait pas de la chanson du titre... On m'a dit que Bruno chantait au Québec "Marie rêve" à la place de "Madeleine" et je l'attendais mais "Marie" aussi elle n'était pas là. Un peu dommage... Bien sûr, toutes les chansons qu'il a chantées étaient formidables.

Précédente
Suivante "Concert de Bruno 2"  



Au lointain 2

Bruno Pelletier Japan