Make your own free website on Tripod.com

   


        Pour moi qui ai découvert Bruno Pelletier par le biais de la comédie musicale "Notre-Dame de Paris", tous les lieux qui la concernent sont des lieux sacrés.
        J'ai déjà fait des visites à tels lieux comme la Cathédrale Notre-Dame de Paris et je pensais que j'avais tout vu.
        Mais il restait encore des sites que je devrais visiter...



La Cathédrale Notre-Dame illuminée

        Le Bateau Mouche est une petite croisière sur la Seine à Paris.
Pendant ce voyage, j'ai pu assister à une excursion de soirée du Bateau Mouche. Peut-être parce que c'était en janvier, encore pendant la période des fêtes, certains sites touristiques étaient illuminés, ce qui était très beau.

        Ce que je devrais vous rapporter ici, c'est encore Notre-Dame de Paris...! Etant donné que la Seine coulait et que le bateau s'avançait sans cesse, cela passait très vite, Notre-Dame illuminé, mais c'était la premirer fois que j'ai vu ce bâtiment éclairé ainsi que son derrière. Impressionnée, j'ai plongé dans mes imaginations:
Dans Notre-Dame, à la nuit, comment passait-il son temps Quasimodo? En hiver il était sûr qu'il faisait vraiment froid. A cette époque-là sans assez de lumière, quelles pensées avait-il dans les ténèbres de la cathédrale?

        Une des plus grande bêtises que j'ai faites pendant cette croisière, c'est que j'ai oublié l'existence du Pond au Change! En passant sous plusieurs ponds, j'ai certainement vu ce pond sur lequel Gringoire avait rencontré un ange, mais sans m'en apercevoir! Sur le bateau il y avait des explications audio en français et en anglais, mais je ne les entendais pas. En tout cas, c'est "SUR le Pond au change" qui était écrit dans les paroles, donc c'est peut-être différent de passer "sous" le pond...

  Cliquez chaque image pour l'élargir.
 Vues de la Cathédrale illuminée depuis la Seine. De gauche, la façade, le profil (Rosace), et le derrière.
 Ils ne sont pas concernés par Notre-Dame, mais en passant... La photo droite est l'Avenue des Champs-Elysées.


Le Panthéon
 



        Il y avait encore un site de plus, le plus grand lieu sacré que j'aie visité cette fois était le Panthéon.

        Je ne me suis pas rendue compte jusqu'à ce que j'ai feuilleté mon guide juste avant ce voyage, qu'au Panthéon dormait le grand écrivain Victor Hugo. Oui, c'est qui a écrit Notre-Dame de Paris. S'il n'avait pas été là, je n'aurais pas connu ce domaine de comédie musicale française, ni découvert Bruno, ni étudié le français. J'étais allée au musée de Victor Hugo à Paris mais pas encore au Panthéon; en tant que fan de Notre-Dame, j'aurais mérité une petite punition du ciel.

        Le Panthéon, surtout son bâtiment, était splendide. En plus, on pouvait y voir la Pendule de Foucault, dont l'original lui a permis de prouver la rotation de la Terre. Au milieu de la visite j'ai presque oublié pourquoi j'étais venue là.

        Après un tour bref à l'interieur, il me semblait qu'il n'y avait pas le lieu de but. Etait-il possible que les tombeaux ne soient pas ouverts au public? A cette pensée, j'ai de nouveau ouvert le guide pour apprendre que l'éscalier étroit au fond du bâtiment était l'entrée de sa crypte.

        Précipitamment y entrée, je me suis presque égarée dans un labyrinthe. Un espace étroit et des voies radiales, là où dormaient tant de grands hommes. En vérifiant chaque tombeau, il me semblait impossible d'atteindre au lieu du grand Hugo. De plus, j'avais un autre rendez-vous après et son heure pressait. Un renoncement passé dans l'esprit, mais j'ai par hasard trouvé un plan des tombeaux et appris la situation du tombeau cherché.

        Enfin! Voilà le tombeau de Hugo. Malgré une barrière, à portée de main, son cercueil était là. VICTOR HUGO. Son nom gravé sur le mur à côté de l'entrée. Et une planche en face sur laquelle il y avait des explications de sa vie et ses travaux avec ses photos. Dans la même salle, dormaient avec lui Alexandre Dumas, connu par ses Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte-Cristo, et Emile Zora de L'Assommoir.







        Merci beaucoup, M.Hugo. Grâce à vous, j'ai pu connaitre mon meilleur chanteur du monde. Grâce à cela, je suis arrivée à comprendre plus ou moins ces explications en français. Je vous remercie M.Hugo. Que votre sommeil éternel soit paisible et calme.



        Le dernier lieu du grand Hugo, un lieu en scène de son oeuvre, un chanteur qui avait joué un de ses personnages. Ce voyage m'a permis de les admirer avec une satisfaction profonde.


        Comme ça, mon voyage a fini. Je vous serais reconnaissante, M.Bruno Pelletier, si vous pouviez m'envoyer à un endroit différent en nous donnant des spectacles toujours merveilleux.
  Cliquez chaque image pour l'élargir.
L'Intérieur du Panthéon La Pendule de Foucault dans le Panthéon.
Les explications de la vie de Hugo Le cerceuil de Hugo est à gauche Le nom de Hugo gravé sur le mur d'entrée
La Crypte L'apparence extérieure du Panthéon

FIN


"La ville où se rencontrent deux cours d'eau" 1 "La ville où se rencontrent deux cours d'eau" 2
"Le pèlerinage sur les lieux sacrés"

A la rubrique "Récits"


Le perrinage sur les lieux sacres (juin 2008)

Bruno Pelletier Japon