Make your own free website on Tripod.com







    [1] Au pays de Bruno    

[1]   Au pays de Bruno [2]   Ville de lumière [3] Chute gelée        
[4]   Affiche [5]   Pièce de Noël



Vous connaissez Bruno Pelletier?

Allez au concert de Bruno.
Mais je ne sentais pas que c'était réel, et je me suis demandé si j'allais vraiment au Canada, même dans l'avion de l'Air Canada.
Il y a des vols direct de Tokyo au Québec, mais il n'y en a pas d'Osaka où j'habite. Il faut presque 24 heures de chez moi à l'hôtel à Montréal. C'est très loin.
Je suis arrivée à Vancouver pour changer d'avion à Montréal. Là-bas j'ai dû attendre pendant 4 heures.

J'aime bien le café au lait et le café latte alors j'espérais qu'il y aurait des Starbacks (un café de chaîne americain). A l'aéroport de Vancouver, j'ai immédiatement trouvé un Starbacks! OK! Et j'y suis entrée et j'ai commandé un café latte. Mais c'était trop, peut-être 2 fois plus copieux que celui du Japon.
On parle anglais à Vancouver et dans un librairie à l'aéroport, les livres étaient tous en anglais. Dans le Starbacks angrophone, je me suis assise au comptoir et j'ai sorti un papier imprimé des paroles français de chansons Noël, pour ma préparation du concert de Bruno.

Une dame s'est assise à côté de moi. Elle a aperçu mon papier, et peut-être elle a été curieuse d'une japonaise voyant un texte en français. Elle m'a parlé en français.
«Francaise? Japonaise?» «Japonaise» «Vous allez où?» «A Montréal» «Ah, je viens d'arriver de Montréal.»
...Wow, c'est une Québecoise!

J'ai été très contente, et j'ai eu une idée; Je voulais poser une question aux Québecois, «vous connaissez Bruno Pelletier?»
Bruno est peut-être très connu au Québec, mais je ne pouvais pas le vérifier au Japon. Tous les Québecois autour de moi sont d'abord des fans de Bruno.
La dame avec l'air gentille m'a répondu, «Oui, je le connais bien sûr,» et puis «je l'aime bien.» Wowow!
«Moi je vais aller au concert de Bruno,» je lui ai dit, «à la basilique Notre-Dame de Montréal.» Elle a été un peu surprise du lieu du concert.
Elle a quitté tout de suite. A la fin, elle m'a dit «vous parlez bien le français.»
... Merci beaucoup! Je me suis détendue parce que je m'inquiétais de mon français. (Mais vous savez, mon français n'a pas du tout fonctionné à Montréal!)
En tout cas, d'avoir pu parler de Bruno tout d'abord, c'est de bon augure!

Dans l'avion domestique canadien, on a fourni du "claquant sésami". C'est très japonais et traditionnel à la saveur de sauce de soja!! Quelle surprise! J'ai retrouvé ça aussi dans l'avion domestique de retour, alors on en fournit souvent. Bruno doit en avoir mangé ! Bruno, c'est une saveur japonaise!!

Les pères Noël divers a Montréal



Il faisait très beau

l'Oratoire St-Joseph
Il faisait très beau mon premier jour à Montréal. Il restait encore un peu de neige, mais pas dans les trotoirs.

D'abord je suis allée à vieux Montréal. La basilique Notre-Dame où serait la salle du concert n'était pas très grande. Mais l'autel bleu était beaucoup plus beau que celui de Notre-Dame de Paris. Ce n'est pas n'importe qui d'être permis de donner un concert dans cet endroit-là. Tu es superb, Bruno...

Et puis je suis allée à l'hôtel de ville. Le bâtiment était bien sûr beau mais c'était un drapeau du Québec dressé que j'ai aimé dans mes yeux. Lorsque j'ai vu des vidéo du Quebec, il y avait un festival d'été et on a agité leur drapeau.
Moi j'aime bien ça car c'est le drapeau de Bruno. ;-) J'en ai acheté pour l'agiter quand Bruno vieindra au Japon.

Lors du visite a l'Oratoire St-Joseph, j'ai trouvé un librairie et j'y suis entrée. Il y avait plusieurs manga japonais traduit en francais devant la caisse, ça m'a bien étonéee. J'en ai acheté pour étudier le francais.

Montréal est connu pour le grand sous-terrain. Pour acheter des lunettes d'appareil, j'ai dû marcher dans tout le sous-terrain. Mais dans ma ville Osaka, il y a aussi un sous-terrain qui n'est pas aussi grande qu'à Montréal. Alors je n'étais pas si étonée.

J'ai trouvé
Les enfants que j'ai vu dans le sous-terrain. En attendant leur tour à monter dans le carrousel, ils s'attachaient leur corp à la barrière. C'était très mignon.
un panneau de "Place des arts". ...Wow, ce n'est pas la salle où Bruno a donné un concert avec l'OSM ce février? J'étais très contente.
Mais il ne restait pas beaucoup de temps et je devais me dépêcher. ... Mais j'ai trouvé un magasin de disque Archambault. Je le connassais bien parce que j'ai acheté le CD de Bruno "Sur scène" sur le site d'Archambault. J'y suis entrée.
Dedans, on divisait les CD en anglophone et francophone. J'ai confirmé qu'on placait bien en vue les CD de Bruno "Un monde à l'envers", et ça m'a satisfée.

Je suis allée dans un café-internet proche de mon hôtel. On pouvait lire des lettres japonais dans l'ordinateur au Canada! J'ai essayé d'écrire dans le guestbook de Bruno, mais cela n'a pas réussi. «Je suis dans ton pays, Bruno...» je pensais que c'était à cause de l'ordinateur, mais à ce moment-là le guestbook n'a pas fonctionné. Dommage.

[Retour en haute]

Suivant

[1]   Au pays de Bruno [2]   Ville de lumière [3] Chute gelée        
[4]   Affiche [5]   Pièce de Noël


Bruno Pelletier Japon --- Neige, Noël, Lumière 1